Lyric'Art Média

Faire de la culture la valeur la mieux partagée…

GENERALMAGAZINENEWSSPORTS

SPORTS : 6 choses à savoir sur le rugby

Partagez!

Né dans les années 1800, le rugby est un sport passionné qui allie puissance, stratégie et fair-play. De par ses valeurs de combativité, d’esprit d’équipe et de respect de l’adversaire, ce sport attire et impressionne par le physique imposant de ces pratiquants. La pratique du Rugby présente aussi de nombreux avantages : développe la prise d’initiative et l’esprit d’équipe, améliore la souplesse, l’agilité et la coordination motrice, favorise le renforcement musculaire et stimule la combustion des calories, travaille le cardio-vasculaire, l’endurance et la respiration, libère les tensions et le stress. Cet article vous présente 6 choses à savoir sur le rugby selon decathlon.fr

Sinclair Bellonne

 

Match de rugby Bénin

1- D’où vient le rugby ?
Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer… un jeu de ballon (ovale en plus) où il y a faute lorsqu’un joueur fait une passe vers l’avant ou fait tomber le ballon en avant ? La fameuse règle de l’en-avant que je vous ai expliquée dans mon article dédié aux règles du rugby.

Les origines du rugby sont controversées : son ancêtre présumé serait la soule, un jeu à l’origine du football et du handball, apparu en France et en Angleterre au 12ème siècle. Il n’avait pas beaucoup de règles et se jouait principalement au pied : c’est l’ancêtre du foot. Une autre variante se jouait au pied et à la main, ce serait l’ancêtre du rugby. Les Irlandais, eux, lui prêtent un ancêtre plus local, le football gaélique.

2- Pourquoi le nom rugby ?
Saviez-vous qu’il y a une ville dans le centre de l’Angleterre, du nom de Rugby, qui a donné son nom au sport ? Ce serait le berceau de ce jeu. Plus précisément, la Rugby School, l’un des plus prestigieux et plus anciens établissements d’enseignement en Angleterre, fondé en 1567. C’est là où vraisemblablement le rugby, dans sa forme moderne, a vu le jour.

Une école où aurait étudié Lewis Caroll, le célèbre auteur d’Alice au pays des merveilles, et William Webb Ellis que les mordu·es de rugby ont sûrement reconnu : oui, c’est en son honneur que l’on a baptisé le trophée remis à l’équipe victorieuse de la Coupe du monde, la Coupe William Webb Ellis.

La légende raconte qu’un beau jour de 1823, lors d’une partie de foot avec ses camarades, Will, alors âgé de 17 ans et élève à l’école, se serait brusquement penché et aurait ramassé le ballon. Le serrant dans ses bras, il aurait traversé le terrain pour aller “écraser” ou “aplatir” la balle dans l’en-but de l’équipe opposée. Il était évidemment interdit de prendre le ballon dans ses mains en jouant au football. Et le rugby fut !

Histoire vraie ou mythe ? Il n’existe aucune preuve de la véracité de cet incident, mais la légende a résisté. William Webb Ellis est considéré comme le père fondateur du rugby moderne. Vous ne devinerez jamais ce qu’est devenu le jeune Will par la suite ! Allez, je vous le dis : il a été ordonné pasteur !

Pour l’anecdote, ce geste du jeune adolescent serait vraisemblablement à l’origine de la perception que l’on a du rugby comme jeu de révolte. Vous vous rappelez la célèbre réplique de Morgan Freeman dans le film Invictus : « Le football est un sport de gentlemen pratiqué par des voyous et le rugby est un sport de voyous pratiqué par des gentlemen » ?

3 – Et pourquoi un ballon ovale ?
C’est un cordonnier, si, si, de la ville de Rugby qui en est l’inventeur ! Un certain William Gilbert qui fabriquait les chaussures pour l’école de Rugby et lui fournissait les ballons de foot. En 1835, il imagine la forme ovale du ballon : pourquoi ? Parce que la forme ovoïde le rendait plus facile à empoigner et sa trajectoire était ainsi plus difficile à prévoir. Gilbert, le nom vous dit quelque chose ? Petit indice, c’est le ballon officiel de la Coupe du monde depuis 1995 !

4 – Pourquoi un essai ?
L’essai est le but ultime au rugby. C’est ce qui correspond au panier au basket ou au but au football. Et il rapporte 5 points. Mais pourquoi l’a-t-on appelé essai ?
Le terme ‘essai’ ne fait pas penser à une action qui est concrétisée par un but, et par conséquent, à des points marqués. Et il y a bien une raison à cela. Avant 1871, on ne marquait aucun point si on inscrivait un essai : on pouvait juste ‘essayer’ de botter le ballon entre les poteaux. Ce n’est qu’à partir de 1887 qu’on a commencé à attribuer 1 point à l’équipe qui marque l’essai, puis la valeur a augmenté avec les années jusqu’à atteindre 5 points en 1992. Aujourd’hui un essai rapporte 5 points et 2 points de plus s’il est transformé.

5 – Pourquoi la ligne des 22 mètres ?
La ligne des 22 mètres joue un rôle stratégique dans la règle du 50:22 que la World Rugby, l’organisme international qui gère le rugby à XV et le rugby à 7, a introduit en 2021. Mais pourquoi ce nombre si particulier ? Ce n’est évidemment pas un choix arbitraire, il est en fait motivé par l’histoire du rugby. Rappelez-vous que ce sport a vu le jour en Angleterre, là où on utilise le système de mesures impérial. La ligne des 22 mètres correspond en fait à la ligne des 25 yards. En faisant la conversion au système métrique, les 25 yards deviennent 22 mètres.

6 – Pourquoi décerne-t-on une cuillère en bois dans une des grandes compétitions ?
Saviez-vous que, dans une des grandes compétitions de rugby, on décerne un trophée très particulier, une cuillère en bois, à l’équipe qui aurait perdu tous les matchs de ce tournoi ? C’est un étudiant anglais à Cambridge, William Bolton, – encore un William ! – qui aurait remis la première cuillère en bois à l’équipe d’Irlande en 1884.

Pourquoi une cuillère en bois ? Parce que la cuillère symbolisait la défaite, on l’attribuait à Cambridge au dernier en mathématiques. Pour la petite histoire, des supporters irlandais ont offert une cuillère en bois à l’équipe d’Angleterre, un siècle plus tard, en 1983. Elle est exposée au musée de rugby de Twickenham, si vous voulez la voir. La dernière cuillère en bois des Bleus remonte à 1957.

@LAM/SB

Découvrez plus de contenus en téléchargeant gratuitement le Magazine « Lyric’Art Mag N°76 » ! Cliquez ici!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *