CINÉMA / FIFAC : le scénario d’un festival réussi avant la clôture…

Partagez!

Le Festival International de Films Allons au Cinéma FIFAC 2022 n’a pas finit de livrer ses secrets, qu’il est déjà porté en triomphe par une communauté d’acteurs et partenaires au développement dont la fierté témoigne d’une réussite osée de ce jeune festival…

Bellonne Sinclair 

Le réputé Producteur Aurélien BODINAUX aurait ouvert la voix d’une belle reconnaissance pour le FIFAC 2022 qui a démarrer depuis le 09 Avril à Ouidah. En effet, fier des ateliers en cours et de la qualité des formateurs, on ne peux qu’emprunté le chemin de BODINAUX qui a abandonné tous ses projets pour venir soutenir cet événement en animant un Masterclass en Production Cinématographique et un atelier de 4 jours sur le même thème.

Aymard ESSE fera de même avec l’atelier d’initiation au cinéma documentaire et dans le même ordre Noukpo WHANNOU sur l’initiation a la fiction. De grands Nom du cinéma Béninois et international qui sont répartis satisfait et convaincus que notre cinéma a de beaux jours devant lui.

On en était à cette avalanche de satisfaction quand le Comité d’organisation du Festival annonce les couleurs des ateliers de rédaction de scénario avec la belle Paulina CARBO, une scénariste rigoureuse, appliquée et pragmatique dont les mérites ne se comptent plus, et de l’autre côté, passé maître de son art, Philippe Cordey tient l’atelier de Direction Photo avec doigtés et professionnalisme; une chance pour les jeunes résidents de partager plus de 35 ans d’expérience de ce baobab de l’image pro. Un cocktail époustouflant qui boustent les ardeur et requinque le Comité d’organisation plus motivé que jamais…

FIFAC 2022 c’est aussi un creuset de partage scientifique sur les questions socio-culturelle, politique, économique et juridique… Une contribution exemplaire et citoyenne au développement, et c’est le doyen Ignace Yechenou au détour d’une rencontre Professionnelle qui anima la Communication inaugurale ce dimanche 17 avril 2022 au CCRI-John Smith sous le Thème : « Cinéma et développement.

Ainsi décrit, le festival trace son chemin et bouge les lignes, de Ouidah à Ganvié puis à Parakou les défis deviennent des opportunités et il faut le vivre pour en témoigner… En attendant l’ouverture officielle du festival ce Dimanche, les Projections des films hors compétition continuent et font déjà jaser les résidents.

Continuer de nous suivre pour ne rien rater de la cérémonie d’ouverture et de la Suite du Festival !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *