Bénin/Cinéma : Le Festival International de Film « Allons au Cinéma » annonce les couleurs de la grande renaissance du cinéma Béninois et Ouest-Africain

Partagez!

Il est un secret de polichinelle que le FIFAC est un pas de géant dans le paysage cinématographique professionnel. L’initiative qui s’annonce depuis un moment déjà se confirme cet après-midi du 18 Mars 2022, et transporte les plus sceptiques dans le vif du sujet. Le Comité d’organisation du Festival annonce les couleurs à travers une conférence de presse qui a eu pour cadre la salle VIP du ministère de la culture et des arts ! De quoi réjouir les cinéastes et acteurs du 7ème art du Bénin et de la sous-région Ouest Africaine…

Bellonne Sinclair

Les fruits seraient-ils entrain de porter la promesse des fleurs ? C’est sans doute l’interrogation de maintes observateurs à l’annonce de cette conférence de presse annoncée par le comité d’organisation du FIFAC, et pour toute réponse, le festival démarre bel et bien le 9 Avril 2022 au CCRI John Smith à Ouidah a martelé le Président du comité d’organisation. Il est tout de même important de revenir sur  le déroulement de cette séance avec les médias.

D’entrée, une minute de silence a été observé en mémoire de Jean AHONTO, producteur Togolais retenu pour la résidence d’écriture et décédé tragiquement. Le promoteur et Délégué Général du FIFAC, Fredy Boris AGBLO va rappeler les objectifs du FIFAC qui se veut un festival rotatif dans les pays de l’Afrique de l’Ouest où le cinéma peine à décoller et dont le Bénin abrite la première édition. In fine, le festival va contribuer au développement du tissu industriel du cinéma africain et inscrire le Bénin dans les sphères du cinéma professionnel mondial. Il a terminé son intervention en saluant les partenaires déjà engagé sur le FIFAC entre autre le Festival Cinémas d’Afrique de Lausanne.

Le Président du comité d’organisation, Arcade ASSOGBA, a précisé que le FIFAC se déroulera du 09 au 22 Avril 2022 dans trois grandes villes du Bénin, Ouidah – Ganvié – Parakou. Les activités seront lancées le 09 Avril à Ouidah et seront composées d’ateliers de formations et résidence (écriture, réalisation, production, direction photo…), de master class et de rencontres professionnelles, avec des personnalités avérés de l’univers cinématographique Béninois, Africains et Mondiale tels que Paulina CARBO, Stefan VERNA, Aurélien BORDINAUX, Philippe CORDEY, Aymar ESSE, Christian WHANNOU. Le Festival s’organise en deux grandes catégories de films, une compétition nationale et une compétition internationale avec des films en hors compétition. L’un des avantages réside dans le fait que notre partenaire, le Festival Cinémas d’Afrique de Lausanne, diffusera en exclusivité une sélection de film issu de la compétition nationale du FIFAC, dans le cadre de l’activité FOCUS BENIN prévue lors de la 16ème édition de leur Festival à Lausanne. Témoignage du rayonnement cinématographique international que prend ce festival. Il est à préciser que les participants à l’atelier destinée aux directeurs de photo auront à tourner deux films de court métrage « fiction et documentaire » qui seront d’office retenus à cet effet.

Par ailleurs, le président du comité d’organisation a dévoilé un programme riche et varié pour essaimer le germe du cinéma aux plus jeunes des lycées et collèges mais aussi renforcer les connaissances des acteurs du cinéma Béninois et Africain. 

Du côté de Ganvié, une page de l’histoire va s’ouvrir pour révolutionner le Bénin cinématographique, comme le dirait l’autre, « le Bénin va une fois encore étonnée le monde ». Et c’est le FIFAC qui crée cette révolution avec le partenariat de Gangan Production : une projection cinématographique plein air sur pilotis !

Ouidah ne sera pas du reste dans cette révolution du 7ème art. Grâce au concours de la mairie de Ouidah, le Bénin disposera de « la rue du Cinéma » de même, une stèle en l’honneur du cinéaste béninois Soumanou Vieyra, père du cinéma Africain sera inauguré.

Parakou, la cité des Kobourou quant à elle accueillera une rencontre professionnelle sur les enjeux du FOCUS BENIN prévu par le Festival Cinémas d’Afrique de Lausanne et une série de projection des films retenus pour cette première édition du FIFAC.

Le comité d’organisation reste ouvert à tous les autres partenaires qui aimeraient rejoindre cette belle aventure pour inscrire en lettre d’or le cinéma Béninois et Africain dans les livres sacrés de la chapelle mondiale du cinéma. 

Tous, au FIFAC 2022 à Ouidah – Ganvié – Parakou! 

Vive le Cinéma professionnel !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.