ENTRETIEN : MARIUS ZANNOU, « En Afrique nous avons la beauté, l’élégance ainsi que nos styles vestimentaires… »

Partagez!

Lauréat du Tradi Mode Challenge Saison 1 venu en tête de liste après les votes, Marius ZANNOU est un jeune dynamique et polyvalent qui fait de sa fierté de la mode identitaire africaine un objectif et un impératif. Fièrement promu à l’issu des trois épreuves du Challenge et fortement plébiscité par les votes du publique à travers les réseaux Facebook et Instagram, il nous confie ici son parcours…

Par Bellonne Sinclair

Marius ZANNOU a la soirée de distinction

Lyric’Art Mag : Bonjour Marius vous êtes lauréat du challenge TRADI-MODE, où vous avez occupé la 1ère place sur un départ de vingt (20) candidats et curieusement vous êtes le seul homme qui est resté jusqu’au bout. Avant d’aller plus loin est ce qu’on peut vous connaitre un peu plus ?

Marius ZANNOU : Marius ZANNOU c’est un ingénieur en agronomie et consultant en prise de parole en publique, slameur, poète et écrivain, mannequin aussi. Je suis de l’Ouémé, précisément de la commune d’Adjohoun.

Lyric’Art Mag : Ingénieur agronome, mannequin slameur, consultant en prise de parole en publique, tout ce qu’il faut pour un succès retentissant. Qu’est-ce qui vous a motiver à vous inscrire à ce challenge ?

Marius ZANNOU : Ma vision est de valoriser les valeurs africaines. Nous avons des valeurs que nous somme entrain de thésauriser, donc je veux sortir ça. En Afrique nous avons la beauté, l’élégance ainsi que nos styles vestimentaires qui n’ont rien à envier à ceux de l’occident mais que nous ignorons.

Lyric’Art Mag : Ainsi donc vous êtes un fervent défenseur de l’identité africaine, j’ai cependant un peu de peine à faire le lien entre agronomie et la mode. Comment êtes vous arrivé à joindre ces deux bouts ?

Marius ZANNOU : L’agronomie c’est quelque chose qu’on doit attaquer même si tu as autres choses. Certes l’art c’est une bonne chose mais je suis super passionné de l’agriculture. Vous pouvez me voir sur scène le soir mais très tôt le matin je suis avec la houe.

Lyric’Art Mag : Ce n’est pas pour vous prendre au mot mais êtes-vous en train d’affirmer que l’art ne nourrit pas son homme ?

Marius ZANNOU : Attention, l’art nourrit son homme et je suis en train de vous faire comprendre que l’art à sa place mais on ne va pas ignorer la terre. L’agronomie ne va jamais faillir ainsi que l’art.

Lyric’Art Mag : De la terre africaine aux valeurs culturelles Africaines on défend toujours l’Afrique, et le Tradi Mode Challenge promeut l’identité modale africaine. Quelle appréciation faite-vous de votre participation à ce challenge ?

Marius ZANNOU : A tout seigneur tout honneur. Je bénis l’éternel Dieu parce que ça n’a pas été facile, rien n’est facile dans la vie mais la persévérance rend toute chose facile. A un niveau donné j’ai voulu abandonner et comme je l’ai dit par la persévérance j’ai été premier. Ce qui me réjouit est que je suis le seul coq de la basse-cour. Quand j’étudiais, je n’aimais jamais qu’une fille soit devant moi, j’ai toujours été premier. Je recommande à tous de valoriser la culture africaine, je suis fier d’être africain.

Lyric’Art Mag : Merci pour votre disponibilité et courage à vous!

Télécharger gratuitement l’intégralité du magazine en cliquant ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *