Social News : L’ONG BIDOSSESSI reçoit une enveloppe de 1 000 000 F CFA de La Loterie Nationale du Bénin pour venir au secours des prisonniers en détresse Sanitaire…

Partagez! (Share!)

La Loterie Nationale du Bénin semble être plus sensible à la souffrance des détenus après la coalition Fondation ASG – Association Michel JESTIN (Don de Bloc Mobile), en accompagnant le 22 Juin 2018 le projet « un grain d’amour pour cœur en détresse » de l’ONG BIDOSSESSI 2A.BA par une enveloppe financière de 1 000 000 F CFA. Une action qui distingue cette noble institution de notre pays qui s’évertue au quotidien pour le bien-être des populations vulnérables.

Par S.F.

La prison est le lieu par excellence où croupissent les criminels de divers ordres mais il peut aussi arriver, et ça arrive bien souvent qu’au lieu de vrai criminels, ce soit des innocents ou des personnes condamnées pour des peines mineures qui s’y retrouvent d’une manière ou d’une autre.

Ces maisons gigantesques censées recevoir des Hommes dans des conditions humaines se sont très vite transformées en piège – à – homme du fait des conditions de détentions corolaires de l’insuffisance d’espace pour offrir une place conséquente à chaque pensionnaire (100 personnes pour un dortoir de 30 normalement). La conséquence immédiate de cette situation est le développement de certaines pathologies chirurgicales telles que les Hernies. L’Association d’Aide au Bonheur des Autres BIDOSSESSI s’évertue depuis 2013 à apporter un soulagement à ces personnes qui purgent une double peine, celle de la privation de liberté et celle des pathologies chirurgicales ambulatoires pour lesquelles les infirmeries carcérales ne peuvent grandes choses en absence d’une prise en charge immédiate pour une évacuation sanitaire sécurisée.

Intervenir directement dans les prisons pour opérer ces détenus est donc la meilleure alternative qui allie sécurité, efficacité et réduis les interminables tracasseries administratives relatives à une évacuation sanitaire. Une expérience réussie en 2013 à la prison civile de Ouidah où 10 détenus ont été opérés et se sont remis sans aucune difficultés. Mais au regard de l’expérience, il fallait améliorer les conditions d’exercice pour une efficacité plus accrue.

Plusieurs instituions et Fondations de notre Bénin ont été  sollicitées pour accompagner ce projet humanitaire original et ambitieux mais indispensable pour garantir la sécurité sanitaire des détenus. Vivement que le Gouvernement jette un regard favorable à cette action et que ces institutions sortent enfin le Dossier de demande d’appui de l’ONG BIDOSSESSI au profit des prisonniers de leur tiroir et fassent un tant soit peu preuve d’humanité et de fraternité et même d’amour  envers ces détenus en détresse sanitaire.

La Prison, ça peut arriver à tout le monde et c’est pour ça que nous disons NON à cette image macabre d’un détenu, torse nu, juste un slip pour lui cacher le sexe, couché à même le matelas, menotté au chevet de son lit, un gendarme kalachnikov bien posé sur les cuisses, épiant le dernier soupir pour se barrer.

Plus jamais ça…

Lyric’Art Social News 004  /Juin  2018, Par Sinclair Fadonougbo


Partagez! (Share!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *