TRIBUNE N°1 : Nasser Al-Qalam – « DJÈNÈM SANSAN est une initiative socio-artistico-solidaire sensibilisatrice anti Covid-19 en DENDI et YOM et FRANÇAIS »

Partagez!

Artiste Poète Slameur, Nasser Al-Qalam ne tarit pas de mots pour exprimer les maux de sa génération et ce n’est pas la langue qui sera une barrière pour lui! Multilingue, il alterne le Yom et le Dendi, deux langues du Nord Bénin avec une excellente touche en Français, Anglais et Italien. Jeune et Dynamique, il se fait le porte voix de la culture Africaine pour le dialogue et le métissage entre les peuples et cultures du monde. Nous le recevons sur ce premier Numéro de l’émission Lyric’Art Tribune pour vous!

Par Ariane HOUESSE, Stg LAM

Lyric’Art Tribune : Bonjour monsieur Naser. Pouvez vous permettre à nos lecteurs et lectrices de mieux vous connaitre?

Nasser : Je suis Nasser Al-Qalam.

Artiste Poète-Slameur, song writter multilingue. Parolier Afro-Identitaire du Dialogue et du Métissage. J’écris et déclame en Yom, Dendi, Français, Anglais, Italien. Je milite pour le rayonnement des langues et cultures africaines et pour le dialogue et le métissage entre les peuples et cultures du monde.

De mon vrai nom ALI OUOROU Aboudou-Nasser, je suis originaire de Djougou, natif de Parakou et résident à Cotonou. Je me sens donc béninois à 300% au moins( sourire)

Lyric’Art Tribune : Vous militez pour le rayonnement des langues et cultures africaines et tout récemment vous aviez fait sortir une chanson « Djènèm Sansan « . Que peut-on retenir de cette action sensibilisatrice sur la covid-19?

Nasser : DJÈNÈM SANSAN est une initiative socio-artistico-solidaire sensibilisatrice anti Covid-19 en DENDI et YOM et FRANÇAIS. Il s’agit d’une œuvre SLAM tant ludique que pédagogique et d’une originalité musicale atypique. A travers ce titre Nasser Al-Qalam, met en garde la population Béninoise, et afro-francophone contre la COVID-19 et informe sur les mesures à observer pour la combattre. DJÈNÈM en Yom et  SANSAN en Dendi veulent tous deux dire  » très bien », et renvoient à l’idée de perfection. C’est une invitation au respect scrupuleux des gestes barrières et mesures prophylactiques qui constituent nos armes dans cette guerre farouche contre la COVID-19.

Lyric’Art Tribune : Respecter « très bien » les gestes barrières c’est à dire la perfection dans les mesures préventives est le point focal de Djènèm Sansan. Est ce qu’on peut  comprendre ce qui vous a incité à avoir une telle idée?

Nasser : Je suis habitué à soutenir des causes sociales en faveur de ma Communauté. C’est un prolongement naturel de mon âme. J’ai d’ailleurs été identifié par le Gouvernement Béninois pour contribuer à la riposte musicale anti-Covid-19 dénommée  » LE BÉNIN A BESOIN DE NOUS ». L’œuvre est  disponible sur la chaîne YouTube Nasser Al-Qalam TV. On y trouve presque tous les grands noms de la musique Béninois. En dehors de cela, j’ai été plusieurs fois ambassadeur de bien d’autres causes aux côtés de l’UNICEF, le ROTARY CLUB Bénin, l’Ambassade du Bénin en Italie…

Être au service de ma communauté et de l’humanité entière, c’est ma nature immanente et intrinsèque.

Lyric’Art Tribune : Avec ce parcours assez riche, quel est votre objectif en initiant cette action sensibilisatrice?

Nasser : La COVID-19 a fait que partout, l’objectif en cette année 2020 est la survie. Ils nous faut sortir vivants de cette guerre avec le virus ; lui résister. C’est donc dans le but de renforcer la résilience de la population Béninoise et rurale en particulier que j’ai réalisé cette chanson.  Djènèm Sansan informe autant qu’il éduque, divertit et met en garde contre la COVID-19.

Lyric’Art Tribune : Dites nous depuis combien de temps aviez vous fait sortir cette merveille.

Nasser : Djènèm Sansan est disponible en écoute sur Nasser Al-Qalam TV depuis le 6 mai. Et téléchargeable depuis la même date sur www.myaddictive.com

Lyric’Art Tribune : Monsieur Naser Al Qalam, votre mot de fin.

Nasser : Je voudrais rappeler au Bénin debout et unis comme un seul homme face au Covid-19 que chaque citoyen a la responsabilité de sa survie et de celle de ces proches. C’est en adoptant  une attitude responsable que nous contribuons à la victoire de l’humanité contre le virus. Observons donc scrupuleusement les gestes barrières et les mesures prophylactique. Merci

**Monsieur Naser Al Qalam, nous vous remercions pour ce temps accordé et pour votre disponibilité.

@09/2020 – LA Tribune 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *