ENTRETIEN : CENDRA FURAH “Ma mission est de donner la joie à tout le monde à travers mes chants…”

Partagez! (Share!)

Étudiante en licence 2 en science juridique Cendra SOSSOUKPE alias Cendra Furah est chanteuse gospel. Comme l’indique son nom d’artiste Furah qui signifie la joie en hébreux, elle repend la gaieté spirituelle dans la vie des hommes par ses compositions. Finaliste de la Saison 4 de A Cappella en 2016 et de la Conavab en 2018, Cendra Furah prépare son son second album après le 1er album intitulé «ma décision» sorti en 2017. Elle raconte avec beaucoup d’humour son parcours et son rapport avec Dieu. Lisez.

Par Donan Audace

Lyric’Art Mag : Comment êtes vous arrivée à la musique ?

Cendra Furah: (Sourire) On pourrait dire que je suis née avec la musique. Ma mère me disait qu’au lieu de crier pour marquer ma venue sur terre, j’ai préféré chanter. (Éclat de rire). Soignons plus sérieux maintenant. J’ai commencé la musique depuis mon enfance et je dirigeais la chorale des enfants de l’église apostolique du Bénin à Lokossa. Après ça a commencé par évoluer parce que mes frères aînés me donnaient aussi le goût puisqu’ils sont tous musiciens. En 2010 j’ai étendu mon champ de travail avec l’orchestre de CEG1 Lokossa et l’orchestre appelé «Mélodie de Bonheur» toujours à Lokossa. À travers ces orchestres, j’ai participé à beaucoup de festivals entre autres le Festival Des Arts Et Cultures (FESDAC), le Festival Scolaire de Théâtre et de chorégraphie (FESTHEC). J’ai également participé à plusieurs concerts aussi bien dans mon école que dans mon église puis d’autres événements avec mon orchestre «mélodie de Bonheur».

Lyric’Art Mag : Vous avez sorti votre 1er album en 2017. Pourquoi l’avoir baptisé «Ma décision» ?

Cendra Furah : En 2015, j’ai eu l’idée de faire sortir un album gospel. J’ai même commencé les démarches d’enregistrement au studio quand la saison 4 de A Cappella était lancé à l’ORTB. Je me suis inscrite pour jauger ma performance vocale avec d’autres chanteurs des autres départements du Bénin. J’ai été à la présélection et l’audition générale et j’ai été sélectionnée pour l’aventure A capella saison 4. C’est là que j’ai mis pause à l’enregistrement au studio des chants et je suis allée à l’Académie pour tout le temps qu’a duré la compétition. Et grâce à Dieu je suis comptée parmi les finalistes de A Capella saison 4. C’est après cette exceptionnelle aventure que je suis allée achever les travaux de mon album que j’ai lancé le 25 février 2017 à la maison du peuple de lokossa. L’album est baptisé MA DÉCISION. C’est avec cette chanson que j’ai pris part à la grande finale de CONAVAB 2018.

Lyric’Art Mag : Pourquoi donc votre album est baptisé «Ma décision» ?

Cendra Furah: Il faut dire que j’ai décidé de mettre mon talent au service de l’Éternel seul. C’est pourquoi mon 1er album est baptisé MA DÉCISION. C’est à dire «servir le Seigneur», confesser son nom à travers mes chants et donner de l’espoir aux personnes attristées. Je dois préciser qu’en tant que finaliste sur CONAVAB 2018, j’ai eu la grâce d’avoir 2 singles gratuitement dont mon nouveau morceau ORIGINAL qui est en promotion. C’est ce nouveau chant «Original» qui lancera le second album du même titre. Car le Dieu que je sers est un Dieu omnipotent, omniprésent. Il est insondable. C’est un Dieu ORIGINAL.

Lyric’Art Mag : Comment associez-vous vos études et votre vie d’artiste?

Cendra Furah : (Rire). Je n’éprouve pas de difficultés puisque c’est l’œuvre de Dieu. Et quand Dieu appelle quelqu’un pour une mission, il le dote de toutes armes. Pour dire que j’arrive à associer les deux sans problème grâce à l’aide de Dieu.

Lyric’Art Mag : Avez-vous un message à vos mélomanes pour conclure l’entretient ?

Cendra Furah : Ma mission est de donner la joie à tout le monde à travers mes chants. Je veux être pour mes fans, une éducatrice en pardon car le pardon, est sans doute, un facteur de cohésion sociale et d’atténuation des crises politiques dont la guerre.

Itw : Donan Audace

Lyric’Art Mag N° 0070 – Mars 2019, @Lyric’Art Média / DA

Pour lire gratuitement l’intégralité,


Partagez! (Share!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *